Mairie, Place de l'Hôtel de Ville - 32310 Valence-sur-Baîse | 06 52 39 93 81
Valence-sur-Baïse

Présentation de Valence-sur-Baïse.

Au cœur de la Gascogne gersoise, à la limite du Condomois et du Fezensac, sur la colline pittoresque qu’enserrent en leur confluent La Baïse et l’Auloue, s’élève la bastide de Valence-sur-Baïse. Elle doit sa fondation aux moines cisterciens qui élevèrent la magnifique abbaye de Flaran et qui, se conformant aux recommandations de leur ordre, provoquèrent sa naissance. Valence est une bastide.

Elle présente toutes les caractéristiques de ces villes-champignons qui apparurent aux XIIIème et XIVème siècles et où tout était subordonné aux besoins du commerce. Certaines comme pour Valence portent fièrement le nom d’une marraine étrangère italienne ( Fleurance pour Florence ; Pavie ) ou espagnole ( Valence ).. Rues tirées au rideau, se coupant à angle droit et aboutissant à une place où trônait une halle et qui était entourée de couverts, la sécurité venant de murailles. De nombreux puits sont présents en divers endroits de la ville. 

L’histoire de Valence se divise en quatre périodes.

1

------------------------------------

Des origines à la fondation de l’abbaye. Le champ du Glésia situé au sud de Valence sur un plateau entre la vallée de la Baïse et de l’Auloue était occupé.

Le toponyme atteste, par les pièces archéologiques découvertes sur place, la présence d’une occupation antique ; tout comme l’endroit où allait être fondé Valence, le Castella, où fut découvert une table à poids gallo-romaine.

2

------------------------------------

De la fondation de l’abbaye en 1150 à la fondation de la bastide en 1274.

Les moines cisterciens, disciples de Saint Bernard, venus de l’Escale-Dieu, installèrent leur monastère dans la vallée au confluent de la Baïse et de l’Auloue, lieu éminemment favorable en raison de la présence de l’eau à leur établissement :  moyen d’arrosage des jardins, force motrice pour leur moulin, alimentation de leur vivier.

3

------------------------------------

De la fondation de Valence à la Révolution et la suppression de l’Abbaye. En moins de cinquante ans , grâce aux libéralités des seigneurs du voisinage, la nouvelle abbaye acquit une grande importance et posséda un vaste territoire.

La fondation de Valence sur l’emplacement de l’ancien Castéra par l’acte de paréage passé entre les moines propriétaires du sol et le Comte d’Armagnac leur fournit la main d’œuvre nécessaire à leur exploitation.

4

------------------------------------

De la fondation de Valence à la Révolution. Située dans une région qui devait être entre autres le théâtre de la grande rivalité franco-anglaise, Valence allait passer alternativement de l’un à l’autre des deux camps. Elle subit plusieurs assauts meurtriers en dépit de la protection de ses remparts. Protestants, catholiques durant les guerres de religion s’en emparèrent tour à tour.

Définitivement rattachée à la France en 1594, les murailles furent démantelées. 4° De la Révolution à l’époque moderne. De cette période nous retiendrons deux faits majeurs : la vente de l’abbaye comme bien national, et le choix de Valence comme chef-lieu de canton.

Navigabilité sur la rivière Baïse d’abord, concurrencée par le chemin de fer ensuite ont permis de maintenir une certaine économie. Après la seconde guerre mondiale, Valence connut une expansion démographique favorisée par la construction qui a démarré dans les années 1947. Valence-sur-Baïse est riche de nombreuses associations, elle dispose d’équipements sportifs hauts de gamme. Elle est riche d’un patrimoine exceptionnel.

Le Val de Baïse véritable autoroute en devenir, la fameuse abbaye de Flaran, chef d’œuvre de l’architecture cistercienne du Sud-Ouest, sont des atouts pour un futur prometteur.