Mairie, Place de l'Hôtel de Ville - 32310 Valence-sur-Baîse | 06 52 39 93 81
Actualités

L’Espace-Bastides, de nouveau ouvert.

22/03/2019
L’Espace-Bastides, de nouveau ouvert.

L’Espace-Bastides, de nouveau ouvert.     j'y cours                      

La concentration d’édifices et de sites historiques autour du Val de Baïse est remarquable. Tous les strates de l’histoire y sont représentés : l’époque antique avec la villa gallo-romaine de Séviac, les musées d’Eauze et Lectoure, et la superbe mosaïque à décors de pampres exposée à Flaran qui fut découverte au lieu-dit Mian, villa rurale du Vème siècle  à quelques hectomètres de l’abbaye; l’époque romane avec les castelnaux de Larressingle, Fourcès, Maignaut-Tauzia, Saint-Orens-Pouy-Petit, la sauveté de La Romieu ; l’époque gothique avec notre bastide, celles de Montréal, Fleurance, Beaucaire-sur-Baïse, Mirande ; l’époque moderne avec Castéra-Verduzan et les travaux urbanistiques et routiers des intendants du XVIIIème siècle. Nous n’oublierons pas de citer Saint Puy, la patrie de Monluc, qui présente les trois centres de peuplement sauvetés, castelnaux, bastides, et bien entendu le superbe monument cistercien qu’est Flaran sans laquelle notre village n’aurait pu voir le jour. L’Espace-Bastides, situé 20 Grande Rue, occupe les deux salles du rez-de-chaussée. Le but de l’exposition réalisée est de donner aux visiteurs les clés des sites culturels qui nous entourent et traduisent la riche histoire du peuplement dans notre région. La carte géante des bastides du sud-ouest y figure, elle est accompagnée de nombreuses maquettes de sites alentours réalisées par Joël Capot, de documents rédigés ou inspirés par d’éminents médiévistes, Odon de Saint-Blanquat, l’abbé Loubès, Benoît Cursente, spécialiste des castelnaux, Mireille Mousnier, spécialiste des abbayes cisterciennes, Charles Higounet, le fondateur de Journées Internationales d’Histoire, des vues aériennes dues à Ray Delvert, ingénieur-photographe, un diaporama consacré aux bastides, ces villes nouvelles dont la fondation avait pour vocation le défrichement du sol et sa mise en valeur. Le club des Motivés espère que nombreux seront ceux qui iront la découvrir. La visite est gratuite. Merci à la famille Duffau d’en assurer bénévolement les heures d’ouverture et de fermeture chaque jour de la semaine.

La concentration d’édifices et de sites historiques autour du Val de Baïse est remarquable. Tous les strates de l’histoire y sont représentés : l’époque antique avec la villa gallo-romaine de Séviac, les musées d’Eauze et Lectoure, et la superbe mosaïque à décors de pampres exposée à Flaran qui fut découverte au lieu-dit Mian, villa rurale du Vème siècle  à quelques hectomètres de l’abbaye; l’époque romane avec les castelnaux de Larressingle, Fourcès, Maignaut-Tauzia, Saint-Orens-Pouy-Petit, la sauveté de La Romieu ; l’époque gothique avec notre bastide, celles de Montréal, Fleurance, Beaucaire-sur-Baïse, Mirande ; l’époque moderne avec Castéra-Verduzan et les travaux urbanistiques et routiers des intendants du XVIIIème siècle. Nous n’oublierons pas de citer Saint Puy, la patrie de Monluc, qui présente les trois centres de peuplement sauvetés, castelnaux, bastides, et bien entendu le superbe monument cistercien qu’est Flaran sans laquelle notre village n’aurait pu voir le jour. L’Espace-Bastides, situé 20 Grande Rue, occupe les deux salles du rez-de-chaussée. Le but de l’exposition réalisée est de donner aux visiteurs les clés des sites culturels qui nous entourent et traduisent la riche histoire du peuplement dans notre région. La carte géante des bastides du sud-ouest y figure, elle est accompagnée de nombreuses maquettes de sites alentours réalisées par Joël Capot, de documents rédigés ou inspirés par d’éminents médiévistes, Odon de Saint-Blanquat, l’abbé Loubès, Benoît Cursente, spécialiste des castelnaux, Mireille Mousnier, spécialiste des abbayes cisterciennes, Charles Higounet, le fondateur de Journées Internationales d’Histoire, des vues aériennes dues à Ray Delvert, ingénieur-photographe, un diaporama consacré aux bastides, ces villes nouvelles dont la fondation avait pour vocation le défrichement du sol et sa mise en valeur. Le club des Motivés espère que nombreux seront ceux qui iront la découvrir. La visite est gratuite. Merci à la famille Duffau d’en assurer bénévolement les heures d’ouverture et de fermeture chaque jour de la semaine.